A table !

07/05/2018

Les oisillons sont exclusivement nourris de chenilles lors du nourrissage. De beaucoup de chenilles même : chez la mésange charbonnière, c’est quelques dix milles chenilles qui seront attrapées pour nourrir la nichée jusqu’à son envol !

Les parents ne cessent pas de faire des aller-retour pour satisfaire l’appétit de leurs petits, près de 800 par jour ! Pour trouver des chenilles en suffisance, il faut que l’éclosion des jeunes soit synchronisée avec l’apparition des chenilles au printemps. Or, cette dernière dépend directement de la météo et peut fluctuer d’années en années … voir se dérégler sur le plus long terme à cause du réchauffement climatique.

C’est bien de manger, mais qu’en est-il de l’eau ? Les jeunes doivent-ils boire ? Et si oui, comment les parents l’amènent-t-ils au nid ?

C’est simple. Ils n’en amènent pas ! De fait, les oisillons (et les oiseaux en général) sont capables de très bien conserver l’eau contenu dans leurs aliments, et l’eau contenue dans les chenilles est bien suffisante. C’est d’ailleurs une des raisons pour laquelle les oisillons sont nourrissent exclusivement de chenilles, et non de graines.

Retour à la liste des Actualités

Nos Partenaires